Économie sociale et solidaire : Dr Cheikh Guèye et Pr Abdou Salam Fall retracent son évolution au Sénégal

A l’ouverture de la 2ème édition du Salon tournant de l’Économie sociale et solidaire qui s’est tenue, ce mardi 29 octobre, au centre des expositions de Diamniadio, le ministère de la Microfinance a organisé un forum scientifique sur le thème «Économie sociale et solidaire : concepts et réalités».

Une rencontre à laquelle il a convié des chercheurs et spécialistes notamment, Dr Cheikh Guèye, Chercheur-géographe, chargé de prospective et stratégie à Enda-tiers monde et Pr Abdou Salam Fall, Sociologue et directeur de recherche des universités, par ailleurs, coordonnateur du Laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales (Lartes) à l’Ifan à l’Ucad. Ce, pour développer et échanger sur ledit thème.

Le premier a exposé sur le sous-thème «l’Économie sociale et solidaire : quelles définitions» ? Le second, quant à lui, a démontré «l’Évolution historique de l’Économie sociale et solidaire». Ce dernier sous-thème a été également développé par l’ancien ministre français de l’Économie sociale et solidaire, Jean Gatel.

Dr Cheikh Guèye, après avoir souligné son importance, s’est réjoui de voir que le travail qu’ils ont accompli depuis une vingtaine d’années sur les questions d’Économie sociale et solidaire en termes de recherche et de plaidoyer est désormais entendu par l’État. Ce, par la création d’un ministère plein sur le secteur. Selon le panéliste, le secteur de l’Économie sociale et solidaire a un ancrage historique, social et symbolique «très important» au Sénégal.

Pr Abdou Salam Fall, pour sa part, a montré que l’évolution des sociétés africaines présente des références «assez fortes» qui mentionnent l’importance de l’entrepreneuriat, de la solidarité et du travail entrepreneurial.

Pour lui, l’Économie sociale et solidaire est fondée au Sénégal autour de trois principes, à savoir : son ancrage territorial, son ancrage communautaire et son ancrage démocratique.

Au cours de ce forum scientifique, d’autres panélistes se sont également penchés sur d’autres sous-thèmes non moins importants tels que : «Rôle de l’Économie sociale et solidaire dans la structuration des chaînes de valeur : cas du Maroc» et «Rôle de l’Économie sociale et solidaire dans la structuration des chaînes de valeurs : cas du Sénégal».