Économie : La Css à l’origine de la rareté du sucre dans le marché

À Dakar, dans certaines localités de la ville, le sucre se fait rare. La rareté de ce produit de première nécessité a engendré une hausse irrégulière des prix des denrées dans quelques endroits. Pour preuve, aux Parcelles Assainies, le prix du kilogramme de sucre a connu une hausse de 100 F Cfa, en passant de 600 à 700 F Cfa. Un pratique que beaucoup de consommateurs ont condamnée. D’où l’interpellation du directeur du Commerce intérieur, Ousmane Mbaye sur les raisons de cette rareté du sucre sur le marché ainsi que de la hausse illégale des prix.

Dans un entretien téléphonique, celui-ci a pointé du doigt la Compagnie sucrière sénégalaise (Css) ‘’On nous a signalé cela depuis avant-hier. La raison est le basculement des livraisons de la Css. Le marché est exclusivement approvisionné par ladite compagnie (…). Elle a redémarré ses livraisons aujourd’hui même (mardi 20 août 2019) au niveau de Dakar. C’est ce basculement qui a un peu provoqué des lenteurs dans les livraisons. Mais, on y travaille en rapport avec la Css. Et nous pensons que d’ici la fin de semaine, tout ce gap sera résorbé’’.  
Il n’y a donc aucune raison de craindre une hausse des prix du sucre, a rassuré le directeur du Commerce intérieur qui indique qu’à ‘’chaque fois qu’il y a rupture de stock, cela va amener des velléités de spéculation’’. N’empêche, il rassure que ses collaborateurs et lui travaillent ‘’pour régler ce problème définitivement et de résorber ce gap-là. En tout cas, dans les jours qui suivent ce problème sera réglé’’.

Nos tentatives pour avoir les explications de la Css ont été malheureusement vaines.