Drame De Kafountine : Révélations Sur Les Premiers éléments De L’enquête

74
Single Post


Single Post
Drame de Kafountine : révélations sur les premiers éléments de l’enquête
Les premiers éléments de l’enquête sur le chavirement d’une pirogue remplie de migrants, dimanche dernier au large de Kafountine, révèlent que le bilan s’annonce trois fois plus lourd qu’en ce moment. A ce jour, 90 rescapés et 15 corps sans vie ont été recensés.

Le dernier corps sans vie a été repêché hier, mercredi, en fin de matinée près de l’île de Hilol. Il était dans un état de putréfaction avancé. C’est pourquoi la victime a été inhumée sur place.

D’après Libération, l’embarcation transportait 140 passagers. Des Séégalais, des Gambiens, des Nigérians, des Bissau-Guinéens et des Guinéens (Conakry). Si l’on déduit les survivants (90) et les corps sans vie retrouvés (15), il reste 35 personnes dont on ignore encore le sort. Ce qui fait craindre le pire.

Le journal souligne que parmi les victimes portées disparues, figure une femme. La seule du groupe. Libération rapporte qu’elle était accompagnée de ses quatre enfants, qui sont d’origine nigériane.

Quatre des rescapés présentent de graves brûlures. L’un d’entre eux serait à l’origine de l’incendie puisqu’il fumait à proximité des bouteilles d’essence, d’après les témoignages recueillis auprès des survivants par les gendarmes et repris par Libération.