« DR SAMBA » PASSE AUX AVEUX : « J’AI TOUT FABRIQUÉ »

Le faux docteur est passé aux aveux. « J’ai tout fabriqué », a-t-il reconnu, face aux enquêteurs, lors de son interrogatoire sous le régime de la garde-à-vue.
« Oui, je savais nettement que cette carte est une fausse car elle ne m’a pas été délivrée par le ministère de la Santé et de l’Action sociale mais confectionnée par un ami gérant d’une imprimerie dénommée Iso tech avec son matricule d’étudiant à l’Institut Saint Christopher », a-t-il livré aux limiers, dans ses confessions rapportées par Libération, ce matin.