Djibril War : « Nos biens les plus précieux sont la paix et la sécurité »

« Les biens les plus précieux que nous avons sont la paix et la sécurité…« , selon Me Djibril War qui a tiré prétexte du vote du projet de loi autorisant la transformation de l’Agence de Presse Sénégalaise APS en société nationale pour se prononcer sur deux points de l’actualité.

Après avoir regretté les incidents de la marche non autorisée du vendredi dernier entre certains journalistes et des éléments des forces de l’ordre , il n’a pas manqué de rappeler qu’ils exercent tous des missions de service public, les uns ayant la mission d’informer les citoyens, les autres chargés d’assurer l’ordre public et de veiller à la sécurité des personnes et de leurs biens. S’agissant du droit et la liberté de manifester, ces derniers sont garantis par la Constitution. Ils s’exercent dans les conditions prévues par la loi .

Ces droits et ces libertés sont d’égale dignité avec d’autres comme les libertés religieuses, le droit à la santé, le droit au travail. Aujourd’hui l’exercice de ces droits et libertés se concilie avec la nécessité de protéger la tranquillité publique et la préservation de l’ordre public. C’est la position aujourd’hui des juridictions nationales et internationales, le Conseil d’Etat français et la Cour Européenne des Droits de l’homme.

Avec les menaces de toutes sortes et les regains de violence des bandes armées criminelles terroristes, la notion de droit individuel de plus en plus laisse la place à l’intérêt national de sécurité publique. Il s’y ajoute que ces manifestations peuvent, en raison du lieu et du moment compromettre le droit et la liberté d’autres citoyens pour aller travailler, faire leur activités commerciales, ou aller à la prière du vendredi ou à la messe du dimanche. Les citoyens sont tous égaux en droit devant la loi.

Que se passerait-il si au même moment les fidèles allaient à la prière du vendredi à la mosquée de la Place de l’Obélisque ou à celle de la Grande Mosquée de Dakar, la Zawiya ou á la Messe à la Cathédrale ? Qui va rembourser les commerçants qui ont pignon sur rue et les vendeurs ambulants de ces journées de mévente, s’ils n’ont pas été victimes d’actes de destruction ou de vol de leurs marchandises ? Avec l’évolution des nouveaux instruments d’information, le lieu importe peu, sauf à vouloir récupérer les mouvements de foules de citoyens n’ayant pas participé à la marche. Même pour l’accès à l’électricité, les membres de Ar Lougnou Bokk ou Nio Lank ne peuvent ils rétablir l’injustice provoquée par l’augmentation du prix de l’électricité?

Qu’ont ils prévu pour les citoyens qui ne disposent pas du pouvoir financier de s’abonner à la Senelec pour disposer de l’électricité? Oublient-ils leurs parents, concitoyens dans leur combat contre la cherté de l’électricité qui vivent à l’intérieur du pays qui ne disposent d’aucune commodité ne sont ils pas des sénégalais ? Le credo du Président Macky Sall est : Un Sénégal de l’Accès de l’Énergie Pour Tous , Partout et de manière équitable.

Concernant la mise en place du Comité de Pilotage du Dialogue National, maître Djibril

War invite les citoyens à préserver cet acquis. Aujourd’hui les Sénégalais de tout bord doivent regarder ce qui se passe dans les autres pays comme le Mali, le Burkina, le Niger avec ces attaques meurtrières des terroristes. Ar Lou gnou Bokk et autres doivent s’atteler à sauvegarder la paix et la sécurité au Sénégal.

Il invite toutes les femmes, mères, épouses , de s’impliquer dans le dialogue en marge du Comité de pilotage. Comme elles l’ont fait dans le passé pour l’adoption de la loi sur la Parité, elles devraient impliquer tout le monde, y compris les épouses des hommes membres de l’opposition. En compagnie de l’épouse du Chef de l’Etat, la Première Dame, Marième Faye Sall, elles iront rendre visite au Président Abdoulaye Wade et tous les responsables de l’opposition pour s’asseoir autour d’une table discuter d’autres sujets, la sécurité, le drame des voyages clandestins des jeunes sénégalais, les violences faites aux femmes et les nombreux accidents provoqués par des chauffeurs irresponsables.