Divergences entre la FSF et les clubs: Quel avenir pour le football sénégalais ?

Avec la suspension des championnats, le football sénégalais prend un sacré coup. Mais avec la propagation du coronavirus, cette décision était devenue inéluctable, d’autant que la majorité des joueurs étaient en faveur de ceci et des clubs sont pour l’arrêt définitif. Alors que pour la Fédération sénégalaise de football (FSF), le championnat reprendra en novembre, que se passerait-il si ce n’était pas le cas ?

La réponse est assez floue, comme le démontrent beaucoup d’observateurs qui appellent l’instance à revoir sa décision. «Je pense que cette décision de terminer la saison en novembre par des play-off et play down n’est pas la meilleure.Les joueurs vont rester plusieurs mois sans jouer alors qu’au Sénégal déjà, on ne joue pas assez. Il faut se poser la question. Pourquoi les clubs sénégalais ne font plus de bons résultats en Afrique. Je pense qu’il fallait terminer la saison en jouant deux journées par semaine », a dit sur la 2STV, Salif Diallo, journaliste à l’APS. Effectivement puisque le championnat a été suspendu depuis mars.

Des clubs toujours contre la décision de la FSF

Quant à Talla Fall de Génération Foot, « il fallait consulter les présidents de clubs ou le conseil d’administration. Ce n’est pas normal de prendre des décisions unilatérales sans consulter les clubs, les entraîneurs et même le Ministre des Sports. Même le Président de la République devait être consulté », a déploré le Directeur de la Communication de l’Académie.

Pourtant, beaucoup de clubs sont contre cette décision de la Fédération sénégalaise de football malgré la menace du président Augustin Senghor de reléguer ceux qui ne prendront pas part à ce système. Car, non seulement, les joueurs vont devoir attendre jusqu’en novembre pour rejouer et financièrement, les clubs peinent à s’en sortir même s’ils ont reçu une subvention totale de 343.748.000 F CF (clubs L1, L2, National 1 et 2…) de la part de l’instance dirigeante.

La Ligue Pro dans l’incertitude

Prenant la défense de l’instance, Amsatou Fall a soutenu que c’était la seule décision possible. « Nous n’avions pas d’autres solutions. Il fallait mettre ne place ce système de play-off et play down après une réflexion. Mais, ce n’est pas une décision qui a été entérinée. Si les clubs jugent que ce n’est pas la bonne décision, ils peuvent écrire. Mais, nous tenons à préciser que même si les pays voisins ont arrêté leur championnat, aucun titre n’a été attribué. C’est aussi juste une prévision, mais on n’est pas certain», a expliqué le Directeur Exécutif de la Ligue sénégalaise de football professionnel. Des arguments qui ne tiennent pas d’après des présidents de clubs. Surtout que la Fédération pouvait être patiente avant de mettre en place les play-off et play down. Mieux, certains sont pour l’arrêt définitif de la saison pour mieux préparer celle qui va venir en 2020-2021. Dans ce cas, Teungueth FC serait sacré champion en Ligue 1.