Disparition de la fille de Mame Makhtar Guèye : Seydi Gassama incrimine la police, la gendarmerie et la presse

Les forces de l’ordre et les médias ne sont pas indemnes de tout reproche, à propos du traitement de certains dossiers de faits-divers. C’est du moins la conviction de Seydi Gassama. Sur Twitter, le directeur d’Amnesty Sénégal a rappelé à ces acteurs leurs responsabilités.
«A part, bien sûr, l’âge de la fille de Mame Makhtar Guèye, la police, la gendarmerie et la presse doivent toutes revoir leur manière de travailler. La présomption d’innocence et le respect de la vie privée doivent être mis en avant», souligne-t-il.