DIOURBEL : Aly Ngouille Ndiaye entretient le flou sur la date des locales

Le ministre de l’Intérieur entretient le flou à propos de la date des Locales, initialement prévues le 1 décembre prochain. Interrogé sur le sujet ce jeudi à Diourbel où il présidait la passation de témoin entre le nouveau gouverneur de Diourbel, Gorgui Mbaye, en provenance de Fatick, et Mouhamadou Moustapha Ndao, en partance pour Thiès, le ministre de l’intérieur, Aly Ngouille Ndiaye affirme ne pas savoir si l’élection se tiendra à date échue.

«On est en train de voir au niveau du dialogue national, a-t-il déclaré. Mais pour le moment c’est la date du 1 décembre 2019 qui est encore de rigueur. Mais on verra s’il faut maintenir cette date ou pas, avec une très forte probabilité de pouvoir décaler si toutefois les acteurs en conviennent.» S’agissant de l’insécurité galopante dans la région de Diourbel, le ministre annonce que le dispositif est en train d’être renforcé avec, notamment, l’installation d’un «un nouveau commissariat de police dans les mois à venir».

Aly Ngouille Ndiaye ajoute : «Nous allons aussi renforcer la sécurité aussi bien du côté de la police que du côté de la gendarmerie pour Touba où nous avons quelques difficultés. C’est pourquoi d’ailleurs depuis un certain temps nous avons procédé à beaucoup d’opérations qui irritent des fois même les populations. Mais il fallait le faire parce que la sécurité vaut le coup.»