Différend sur 2 blocs offshore: Le Sénégal et PetroNorr suspendent l’arbitrage

Le Sénégal et PetroNor, coté à Oslo, sont parvenus à un accord pour suspendre l’arbitrage pendant six mois dans un différend portant sur deux blocs offshore.

PetroNor a déclaré que le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI) de la Banque mondiale avait été officiellement invité à suspendre ses travaux sur le problème pendant six mois, rapporte ornoirafrica.com, visité par Senego. Cette décision intervient au milieu de pourparlers apparemment constructifs entre les deux parties.

Suspension de l’arbitrage…

« Il s’agit d’un développement positif qui correspond à la stratégie de PetroNor adoptée depuis la fusion avec African Petroleum Corporation pour rechercher une solution amiable en Gambie et au Sénégal, recentrer nos ressources et créer de la valeur pour les actionnaires », a déclaré Eyas Alhomouz, président de PetroNor E&P.

…Pour parvenir à un accord ferme

L’accord de suspension du différend «met en évidence la volonté de toutes les parties de discuter de solutions de règlement raisonnables. Nous remercions les autorités compétentes du Sénégal pour leur pragmatisme dans la prise de cette décision mutuelle et espérons utiliser cette fenêtre de suspension pour faire avancer notre dialogue et parvenir à un accord ferme qui bénéficiera à la fois à PetroNor et au Sénégal. »

Le différend porte sur les zones de licence Rufisque Offshore Profond (ROP) et Sénégal Offshore Sud Profond (SOSP).

A propos du litige

PetroNor a acquis African Petroleum en août 2019, entraînant un certain nombre de litiges. African Petroleum n’a pas respecté ses engagements de licence sur les blocs, ce qui a conduit le gouvernement sénégalais à les récupérer.

La société revendique également deux blocs en Gambie où elle travaille sur un arbitrage similaire, également au CIRDI.

PetroNor E&P, cotée à l’Oslo Axess (PNOR), est une société indépendante d’exploration et de production pétrolière et gazière.