Dic : Comment Adama Gaye vit sa détention

L’Observateur fait le point sur les conditions de détention du journaliste Adama Gaye placé en garde à vue dans les locaux de la Dic.

Derrière les grilles de sa cellule à la Dic, Adama Gaye est allongé sur une natte. Il a l’air fatigué.

La chaleur de l’endroit où il est enfermé est telle qu’il s’est débarrassé de sa chemise pour rester torse nu. Il ne lui reste que son pantalon.

Puis un homme lui ramène un « mer gaddou » (fin matelas) pour lui donner un peu de confort.

Une grande tristesse se lit sur son visage. Il tente de rassurer ses accompagnants : « Ne vous inquiétez pas, mettez-vous à l’aise. Tout va bien. »

Adama Gaye a été arrêté hier pour « diffusion des écrits contraires aux bonnes meurs et offense au chef de l’État ».