Dialogue social : Un guide sur les bonnes pratiques présenté par le Hcds

96
Dialogue social : Un guide sur les bonnes pratiques présenté par le Hcds


Le Haut Conseil du Dialogue social (HCDS) a organisé, ce mardi 23 Mai à l’Hôtel TERROU BI une cérémonie de vulgarisation du « Guide sur les bonnes pratiques du dialogue social au Sénégal » élaboré, édité et imprimé grâce au soutien de l’Equipe d’Appui technique au Travail décent Bureau Pays Dakar. Ce document qui met en exergue les «temps forts» des négociations entre le gouvernement et les partenaires sociaux.

« Nous présentons ce guide pour permettre à la postérité de savoir les temps forts qu’a traversé le pays en matière de dialogue social », a déclaré La présidente du HCDS, Innocence Ntap Ndiaye, lors de la cérémonie de vulgarisation de ce guide.

La présidente du HCDS a souligné qu’il s’agit de partager avec les générations futures les bonnes pratiques de dialogue social que le pays a connues.

Ce guide est une entreprise de mémoire du chemin parcouru par le gouvernement et les partenaires sociaux en matière de dialogue social, a insisté Innocence Ntap Ndiaye.

Plusieurs axes de ce document de promotion du dialogue social épousent le cadre stratégique d’interventions 2020 – 2022 du HCDS et son Programme d’activités annuel 2021. Le programme d’activités annuel de 2022 devra intégrer la mise en œuvre du PNRDS d’autant plus que le Président Macky Sall, a demandé au Ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions et au Haut Conseil du dialogue social « d’intensifier, dans l’esprit du tripartisme (Gouvernement, Employeurs, Travailleurs), l’e********n du Plan national de Renforcement du Dialogue social ».

« Il est primordial de vous rappeler que le défi de la transparence budgétaire et la reddition des comptes sont au cœur de l’Etat de droit et de la démocratie et sont, d’une manière générale, une demande sociale pressante et permanente du citoyen, usager du service public. Et, dans un contexte de rareté des ressources et d’exigence sans cesse croissante des populations à davantage de transparence, il convient pour les Institutions comme la nôtre de rester ancrées dans la logique plus vertueuse de gestion axée sur les résultats », a dit la présidente du Haut Conseil du Dialogue Social, Innocence Ntap Ndiaye.

Le président de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES), Adama Lam, a estimé que « c’est l’occasion d’échanger fondamentalement sur les mécanismes qui pourront permettre de trouver des solutions intrinsèques à nos problèmes ».

M. Lam a salué l’importance du HCDS qui ne cesse de s’impliquer pour accompagner les acteurs sociaux en vue de trouver des solutions.

« Tout a été écrit dans ce pays, mais le problème se trouve au niveau de l’application. Il est important que l’on passe à l’action pour pouvoir nous recentrer sur nos capacités internes », conlut-il.