Dialogue politique : Près de 500 millions Fcfa dépensés pour rien ?

240

À six mois des élections locales, l’Assemblée nationale examine, ce matin, le projet de réforme du code électoral. Sans surprise, les principaux points de discorde entre l’opposition et la majorité restent inchangés.

Pourtant, déplore Pape Sarr, Secrétaire général de la Ld-Debout, repris par Le Quotidien, près de 500 millions ont été dépensés pour ce dialogue qui «finalement n’a rien donné de progressiste dans le sens d’organiser au Sénégal des élections intègres, c’est-à-dire libres, trans­­parentes et démocratiques».