Déthié Fall et Mame Diarra Fam en p****n : Dr Abdou Aziz Mbodj secoue Moustapha Niass

81
Déthié Fall et Mame Diarra Fam en prison : Dr Abdou Aziz Mbodj secoue Moustapha Niass


Les députés Déthié Fall et Mame Diarra Fam restent en p****n. Puisque leur procès est renvoyé au 27 juin prochain. Et Dr Abdou Aziz Mbodj, chargé de communication du PRP et membre de la communication de Yewwi Askan Wi, après le procureur, déverse sa bile sur le Président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niass. 

Le Tribunal des flagrants délits de Dakar a renvoyé le procès des manifestants du 17 juin contre l’Etat du Sénégal. Et de pas liberté provisoire pour ces députés et leurs codétenus poursuivis pour participation à une manifestation interdite et troubles à l’ordre public..

Mais, Dr Abdou Aziz Mbodj, au sortir du tribunal de Dakar, au micro de Senego mercredi, qui a mis à nu la procédure, une violation flagrante de la constitution, met le président de l’Assemblée nationale devant ses responsabilités.

« Nous interpellons le président de l’Assemblée nationale, l’institution de l’immunité parlementaire appartient à l’Assemblée nationale, elle est d’ordre public. C’est au président de l’Assemblée nationale de veiller à son respect. On a souillé, désacralisé cette institution, quel est son sens aujourd’hui ? », s’est-il interrogé.

Le chargé de com du PRP de Déthié Fall de rafraîchir la mémoire au Président Niass : « Un député, lorsque l’Assemblée nationale est en session, ne peut être arrêté, sauf sur autorisation de l’Assemblée, s’il y a flagrant délit. C’est une violation flagrante de la constitution ».

Pourtant, argue M. Mbodj, « il y a des députés de leur bord qui ont bénéficié des privilèges de l’immunité parlementaire. On ne peut être dans un pays où la gestion du pouvoir est clanique. Cette gestion clanique, on ne doit pas y mettre la justice. Il faut libérer ces gens-là ils n’ont rien fait ».