Détention de Sagna: “C’est comme accuser Macky d’avoir raté un penalty à la CAN”

La détention de Guy Marius Sagna est quand même incroyable. Elle relève à la limite du domaine de l’insolite. D’abord il a été arrêté sans qu’un motif ne lui soit notifié. Ensuite son dossier est confié à un juge d’instruction pour un motif dont aucun début de preuve n’est disponible encore moins une preuve qu’elle soit parfaite ou
imparfaite

C’est comme accuser Macky Sall d’avoir raté un penalty à la CAN.
Guy n’était pas sur les lieux de production des propos incriminés, il ne les a pas tenus, il ne les a pas relayés, d’après ses partenaires de lutte.
Il est arrêté dans de telles conditions avec une telle légèreté parce que tout simplement, il dérange.
Et aujourd’hui c’est une enquête qui peut durer plusieurs mois qui doit étayer une évidence. Que Macky Sall n’a pas raté le penalty, tout le monde le sait et tout le monde a regardé les matchs. Il n’était même pas en Égypte.

Je dénonçais et je dénonce encore ce que j’ai nommé le juridisme du buzz. On profite d’une clameur, des récriminations d’un groupuscule de privilégiés qui complotent entre quatre murs pour enclencher une procédure judiciaire contre d’honnêtes citoyens.

C’est une tendance qui est réelle. Un abus de pouvoir dangereux qui ne satisfait que des ego surdimensionnés au moment où notre justice est terrassée et piétinée.
Nous condamnons fortement et fermement cet détention arbitraire de Guy Marius Sagna et exigeons sa libération immédiate.

Thierno Bocoum