Désordre électoral : « Bby, Wallu et Yewwi sont à exclure du scrutin du 31 juillet 2022 », Moustapha Diakhaté

262
Désordre électoral : « Bby, Wallu et Yewwi sont à exclure du scrutin du 31 juillet 2022 », Moustapha Diakhaté


Les coalitions Bby, Wallu et Yewwi sont à exclure du scrutin du 31 juillet 2022. C’est l’avis de Moustapha Diakhaté. Selon l’ancien ministre-conseiller, seules les listes qui ont fait l’effort de se conformer aux règles électorales doivent prendre part aux Législatives du 31 juillet 2022.

Pour Moustapha Diakhaté, trente ans après le code consensuel de 1992, le Sénégal vient d’effectuer un grand bond en arrière électoral. « Par manque d’organisation, de méthode, de rigueur et de sérieux, les Coalitions Bby, Wallu et Yewwi viennent de ruiner trente ans de conquêtes démocratiques. Conquêtes qui ont permis à notre pays, pendant longtemps, de revendiquer sa place parmi les nations qui ont les meilleurs standards électoraux au monde« , fustige-t-il.

Selon l’ancien ministre-conseiller, avec les coalitions Bby, Wallu et Yewwi, le Sénégal vient d’effectuer un grand bon en arrière électorale. « Elles ont toutes manqué à leur devoir de respect de la parité, parrainage et délai de dépôt de leurs listes de candidatures pour les élections législatives du 31 juillet 2022« , déclare-t-il.

« Les listes de toutes ces coalitions sont irrémédiablement irrecevables. Leur participation aux prochaines élections législatives n’est pas envisageable. L’invalidation de ces listes exige la mobilisation de tous les démocrates et républicains« , ajoute Moustapha Diakhaté.



Source link