DÉSENCOMBREMENT: Les acteurs se penchent sur la problématique du suivi et de l’appropriation

Les opérations de désencombrement, à Dakar, se poursuivront. L’information vient du sous-préfet de Dakar, Djiby Diallo. Ce dernier a réuni, ce mercredi, autour d’un comité local de développement (Cld), tous les délégués de quartier de la commune de Fass-Amitié- Point E. Ce, en collaboration avec le ministère de l’Urbanisme, du logement et de l’Hygiène publique mais également le ministère des Transports terrestres (Ageroute).
 Objectif : trouver des réponses aux manquements liés aux opérations de déguerpissement. «Les opérations de déguerpissement se faisaient naturellement. Mais il y a eu des problèmes dans le cadre du suivi et dans le cadre de l’appropriation des populations au niveau de la base. C’est pourquoi il y a eu une unité organique et une unité d’actions entre les deux ministères en relation avec les collectivités locales, les ‘‘badiénou gokh’’ et les délégués pour que le cadre de vie soit amélioré», indique le sous-préfet. Pour les futurs axes qui seront déguerpis, il s’agit de l’avenue Bourguiba et l’allée Seydou Nourou Tall. Le lancement des opérations se fera à partir du 04 janvier. Mais, une campagne de communication et de sensibilisation a été entamée depuis ce 11 décembre 2019. Marie-Thérèse SAGNA Zone contenant les pièces jointes .