Dérives sur les réseaux sociaux : un guide religieux prédit le pire.

86
Dérives sur les réseaux sociaux : un guide religieux prédit le pire.


La guerre des audios et autres vidéos salaces qui gangrènent les réseaux sociaux au Sénégal n’est pas du goût des guides religieux. Dans sa dernière sortie, l’ancien pensionnaire de l’université Hélwane du Caire met en garde contre les dérives qui risquent d’être regrettables dans un avenir proche.

 » Sur internet tout le monde peut insulter son semblable. Le diffamer par des assertions, parler de sa vie privée, porter atteinte à l’intégrité de sa personne. Quel recours? Rien. Il faut se résoudre à l’idée que c’est la règle du jeu. Dans un tel jeu de vices où on a eu droit à des épisodes sinistres de filles nues sur le net pour une histoire de sombre vengeance, des couples brisés à cause de l’obsession de tel ou tel autre qui avait un compte à régler, des hommes et femmes harcelés, traqués, qui payent le prix fort aux connections sociales sur fond de bêtises et d’oisiveté. Des profils inconnus qui s’acharnent et bousillent la vie des gens «  dénonce Cheikh Ibrahima Diallo.

L’homme politique rappelle que l’Etat doit se remuer avant qu’il ne soit trop tard.  » Malgré la creation de la Commission de Protection des Données Personnelles (CDP) qui est une Autorité Administrative Indépendante (AAI) instituée par la loi n° 2008-12 du 25 janvier 2008 portant sur la protection des données à caractère personnel, le Sénégal va mal. Qu’Allah nous protège des conséquences d’une lumière qui brille et que tout le monde veut éteindre «  conclut-il.



Source link