Démolition de 245 maisons à Tivaouane Peulh : Les habitants interpellent le président Abdoulaye Wade

C’est 245 familles de Tivaouane Peulh qui risquent de se retrouver dans la rue, si la procédure intentée contre elles aboutit. Ce matin, elles ont été assignées au tribunal de Pikine par le directeur de Senico. Ces familles disent occuper leurs maisons depuis 2001 et demandent à l’ancien président de la République Abdoulaye Wade d’intervenir. 
 «Nous interpellons le président Abdoulaye Wade directement pour clarifier les choses. Si c’est vraiment lui qui a vendu nos champs et sur quelle base. Parce qu’on habite là depuis 2001. Je crois que c’est l’occasion pour interpeller Me Wade et les autorités du pays pour qu’ils nous viennent en aide », lance Abdoulahad Niang, représentant des habitants de Tivaouane Peulh sur Iradio.
 Mais malgré l’assignation qu’ils viennent de recevoir, les habitants de Darou Salam 2 de Tivaouane Peulh campent sur leurs positions.