Démarrage du TER et sortie de Philippe Lalliot : La réaction de Abdou Ndéné Sall…

« En avril, je ne pense pas qu’il puisse y avoir une mise en service commercial du TER. C’est en tout cas, ce que me disent les entreprises françaises…« , une réaction de Philippe Lalliot qui révèle que le TER ne serait pas à la disposition des usagers à la date prévue par les autorités sénégalaises, soit en avril. L’ambassadeur de France au Sénégal était l’invité, ce dimanche, du « Grand jury » sur la Rfm. Une sortie qui n’a pas manqué de faire réagir les autorités centrales dont Abdou Ndéné Sall.

« Aucune contradiction…« 

Le directeur général de la Société nationale de gestion du Train express régional (Senter) estime qu’il n’y a « aucune contradiction par rapport à cette déclaration et celle donnée auparavant par le gouvernement… Le président a toujours dit que le Ter va commencer lorsque les travaux seront terminés totalement. Et que tous les tests de conformité, de sécurité et de sûreté seront faits. Après, nous allons avoir l’autorisation de mise en exploitation commerciale pour démarrer… »

 » (…) Nous n’allons pas démarrer le Ter… « 

« Ce permis sera délivré d’ici deux à trois mois… C’est un test que nous allons faire ; c’est un examen. Et tant qu’il n’est pas concluant, nous n’allons pas démarrer le Ter. Le 4 avril, nous allons entamer. Ils vont se dérouler sur deux à trois mois« , souligne Abdou Ndéné Sall sur la Rfm, ce lundi.