Déloger Macky au Palais : La réponse sèche de Aly Ngouille Ndiaye à Ousmane Sonko

308
Déloger Macky au Palais : La réponse sèche de Aly Ngouille Ndiaye à Ousmane Sonko


Ousmane Sonko a appelé à manifester, lundi soir, si toutefois les listes de la coalition Yewwi Askan Wi étaient empêchées de participer aux élections législatives. Le président de Pastef souhaiterait rassembler 200.000 personnes à Dakar pour marcher sur le palais présidentiel aux fins de déloger le président de la République, Macky Sall. Une déclaration mal vue par l’ancien ministre de l’Intérieur.

Aly Ngouille Ndiaye n’y va pas par quatre chemins pour apporter la réplique au leader de Pastef dans sa récente attaque au président de la République, Macky Sall.

« Je pense que c’est une erreur de communication. Il (Ndlr : Ousmane Sonko) peut quand-même appeler ses gens à venir […] manifester leur soutien. Mais aller déloger le président de la République, je pense que c’est un rêve qui ne sera jamais réalisé dans tous les cas de figure« , a-t-il rassuré, ce dimanche, dans l’émission Grand Jury.

Le Sénégal, un pays démocratique

Le maire de Linguère assure aussi que le Sénégal un pays très démocratique. Et dire que le président de la République a été très bien élu par les Sénégalais qui sont encore-là aujourd’hui.

« Et ce sont sur ces Sénégalais que Ousmane Sonko veut compter pour déloger. Ce n’est pas possible et ce n’est pas pertinent, tout simplement« , a-t-il laisser entendre.

Yewwi Askan Wi rétabli dans ses droits

Le Conseil Constitutionnel a rétabli la coalition Yewwi Askan Wi dans ses droits au sujet du dépôt des listes de candidature pour les élections législatives du 31 juillet 2022. Reste à savoir si lesdites listes seront validées, in fine, par la Direction générale des élections (Gge). Laquelle avait refusé le remplacement des candidats ayant désisté. Pour l’heure, la lancinante équation de la parité demeure entière, aux yeux de certains spécialistes.