Dégâts collatéraux : La drogue saisie à Dakar fait des victimes au Maroc

L’affaire de l’importante saisie de cocaïne au port de Dakar connaît de nouveaux rebondissements. Alors que l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis) se démène pour mettre la main sur les commanditaires du convoyage de la drogue et ceux qui en ont subtilisé une bonne partie, Source A nous apprend que ce dossier est en train de faire des dégâts collatéraux au … Maroc où de hauts gradés sont mouillés.

Sur place, un navire ayant quitté le port de Dakar le 11 août dernier, en partance pour Tanger et le port de Sette, a laissé échouer, en toute connaissance de cause, quelques trois tonnes de cocaïne qui ont finalement échoué sur la plage de Sidi Rahai. En effet, c’est à la suite d’un message reçu, au moment où le bateau était en haute mer, que l’équipage s’est rapidement résolu à procéder au largage des colis suspects.