Déclassement de 150 ha de la bande de filaos : Aar Sunu littoral attaque le décret de Macky

293

La cour suprême jouera le rôle d’arbitre entre le président de la République, Macky Sall et les populations du littoral de Guédiawaye qui s’opposent au morcellement de la bande de filaos. Regroupées au s**n du collectif Aar Sunu Littoral, ces populations ont attaqué, ce mercredi matin, à la Cour Suprême, le décret présidentiel n°2021-701 portant déclassement de 150 hectares de la bande de filaos.  

Signé le 4 juin dernier, ce décret déclasse 150,58 hectares de cette forêt classée qui sert de fixateur des dunes de sables et barrière efficace contre l’avancée de la mer. Selon le décret, ces terres serviront à la « réalisation de diverses infrastructures et équipements ainsi que la construction de logements».

Le plan d’urbanisme de détails (PUD) approuvé et rendu exécutoire par le décret en question, répartit l’espace (150,58 ha) comme suit : «43,92 % de la superficie totale du PUD sont réservés à l’habitat ; 21,01 % de la superficie totale du PUD sont réservés aux voiries et réseaux divers ; 35 % de la superficie totale du PUD sont réservés aux équipements».