Déclaration de patrimoine : “Un exercice périlleux pour un ministre … “, (Ramatoulaye Gueye Diop)

L’ancienne ministre en charge de la Bonne gouvernance et de la protection de l’enfance a souligné jeudi, qu’il n’est pas facile pour les ministres de s’acquitter de la déclaration de patrimoine. Ndeye Ramatoulaye Gueye Diop propose que cette obligation se fasse avant l’entrée en fonction, au moment de l’enquête de moralité.

Elle a assuré sou “soutien” à Macky Sall. Mais l’ultimatum du président de la République aux ministres la taraude. “Il faut dire que c’est un exercice qui peut être périlleux pour un ministre qui vient pour la première fois d’intégrer un Cabinet parce qu’il y a des facteurs justificatifs à fournir et tout“, a déclaré l’ancienne ministre en charge de la Bonne gouvernance et de la protection de l’enfance.

Proposition

Ndeye Ramatoulaye Gueye Diop “aurait proposé” que la déclaration de patrimoine “soit un exercice à faire lors de l’enquête de moralité“.  Et d’ajouter : “Même si après, la personne n’est choisie, au moins, qu’elle ait eu le temps de collecter toutes les pièces justificatives et de les déposer“.

Difficulté

L’autorité a également assuré que quand un ministre vient d’être “nouvellement nommé à un département“, il n’est pas aisé pour lui de courir à gauche et à droite pour pouvoir rassembler toute la documentation. Mais précise-t-elle, c’est quelque chose qui est vraiment normal dans la mesure où “c’est pour une raison de transparence“.