Décès d’un pharmacien à l’hôpital régional de Ziguinchor : La population crie au scandale

A Ziguinchor, les récriminations et accusations contre l’hôpital régional se poursuivent. La population dénonce la mauvaise prise en charge des malades, qu’elle considère comme des négligences criminelles. Les populations envisagent une mobilisation devant l’hôpital où un pharmacien de la structure est récemment décédé dans des conditions jugées nébuleuses.
‘’L’hôpital régional, aujourd’hui, au lieu d’être un lieu de sauvetage, est devenu un mouroir parce qu’en réalité, les populations elles-mêmes ont peur d’être assistées à l’hôpital régionale de Ziguinchor’’, déclare le coordinateur du mouvement citoyen Madièye Diop Sané.
Le décès d’un agent de la pharmacie de l’établissement hospitalier régional a exacerbé les complaintes, récriminations et autres accusations des populations contre la structure hospitalière.
‘’À l’hôpital régional, c’est catastrophique en réalité, et nous n’allons plus nous laisser faire. Trop, c’est trop et nous comptons prendre le destin des Casamançais en main. Ce problème est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. En l’espace de deux semaines, il y a eu deux morts causées par des négligences’’, martèle le sieur Sané.
Négligence, arrogance, déficit de prise en charge, entre autres maux qui gangrènent la structure sanitaire, selon les populations. Pour elles, c’est comme s’il y avait une crise d’autorité. 
Interpellée sur la situation, la direction de l’hôpital régional dit attendre de rendre compte à la hiérarchie.