Décès de Tanor : Les hommages de Bamba Fall, Aïda Mbodji, Aliou Ndoye, …

Les hommages affluent suite à la disparition d’Ousmane Tanor Dieng, ce lundi à Bordeaux, en France. Sur la Rfm plusieurs de ses compagnons, anciens et actuels, ainsi que ses adversaires politiques ont rivalisé de témoignages.

Aida Mbodj se souvient d’«un homme sans histoire, d’une élégance politique rare». Alioune Ndoye, maire de Dakar-Plateau, proche du défunt, s’est incliné devant la mémoire d’«un grand patriote», «qui connaît tous les secrets d’État». Un homme qui, souligne l’édile socialiste, n’a «jamais (observé) une absence aussi longue du pays» que celle qui a suivi sa disparition et qui était due à une maladie.

La dernière volonté de Tanor, embraye Bamba Fall, c’était le regroupement de la famille socialiste. Il avait lancé l’appel en marge de la prière de la korité.

Camarade de promotion d’Ousmane Tanor Dieng à la faculté de droit de l’université de Dakar, le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, salue la maîtrise des rouages de l’administration et la discrétion de son ancien condisciple.

La chanteuse Aby Ndour, pour sa part, n’a pu retenir ses larmes en parlant de Tanor Dieng. Elle a révélé que depuis ses 18 ans, le défunt patron du Ps faisait tout pour elle.