Décès De François Mancabou : L’ondh Condamne La Sortie Du Procureur Et Avertit Sur La Vidéo De 13 Mn

135
Single Post


Single Post
Décès de François Mancabou: L’ONDH condamne la sortie du procureur et avertit sur la vidéo de 13 mn
Le président de l’Organisation nationale des Droits de l’homme est catégorique : le Sénégal est obligé d’ouvrir une enquête dans l’affaire relative à la m**t de François Mancabou. Il doit répondre même à une demande internationale. 

«Puisque les Droits de l’homme, c’est un combat international, donc, le Sénégal se doit de rendre compte à toute la communauté internationale. Cette personne a été gardée à vue et l’Etat a l’obligation de protéger cette personne. Il y a une fermeté qui se dégage de cette histoire. Du coup, le Sénégal n’a pas le choix», a soutenu l’avocat Me Samba Thiam, également Professeur agrégé en histoire du droit. Il était l’invité de l’émission « Jury du dimanche » de ce 17 juillet sur iRadio.
Le juriste dit ne pas comprendre le procureur de la République qui parle de l’existence d’une vidéo de 13 minutes. «Il y a une victime. Il y a une personne qui avait été poursuivie. Il y a aussi la société. Donc, quand le procureur sort, il devait s’arrêter à dire qu’une enquête a été ouverte. Je ne comprends pas qu’on y aille jusqu’à parler d’une vidéo. C’est comme si on a déjà tranché», a-t-il relevé. Non sans renseigner : «L’enregistrement, ça m’inquiète.»
D’après lui, on ne peut pas dire au procureur «pourquoi vous avez saisi la Dic et pas la gendarmerie ?». «Ce qu’on veut, c’est la lumière dans cette affaire. L’Etat doit mener une enquête très sérieuse, parce que c’est extrêmement grave. Le procureur, par ailleurs avocat de la société, doit veiller à ce que tous les droits soient respectés», avertit le Pr. Thiam.