Décédé hier à Paris : Les dernières confidences de Tanor

Quelques jours avant son décès, Ousmane Tanor Dieng, mal en point, révélait qu’il allait se retirer du Hcct.

« Physiquement, je ne me sens plus à même diriger le Haut conseil des collectivités territoriales, eu égard à mon état de santé. C’est pourquoi, une fois de retour au Sénégal, je démissionnerai de mes fonctions »,  a-t-il confié à un haut responsable socialiste, qui s’était rendu en France pour s’enquérir de son état de santé.

Source A, qui donne l’information, indique que le Secrétaire général du Parti socialiste (Ps) motivait sa décision en ses termes : « Dès lors que je ne peux plus donner à la République la plénitude de ses forces, la morale me dicte de passer le flambeau à un autre. »