Début D’incendie Au District Sanitaire De Bignona : Une Catastrophe évitée De Justesse

95
Single Post


Single Post
Début d’incendie au District sanitaire de Bignona : Une catastrophe évitée de justesse
Le bloc opératoire du district sanitaire de Bignona a failli prendre feu, n’eût été l’intervention rapide de quelques accompagnants de malades et des agents du service d’hygiène, ainsi que de l’ambulancier. La boîte électronique qui alimente le district et logée au niveau du bloc a pris feu sans que le personnel ni les individus que se trouvaient au niveau du bâtiment ne s’en aperçoivent. Le pire a été évité grâce à un individu qui demandait après le médecin-chef et qui a vu le feu avant de lancer l’alerte. 

Ces faits se sont produits hier au moment où un patient était admis au bloc et c’est la troisième fois au moins que pareil incident est noté selon le médecin-chef de district que nous avons joint au téléphone. Dr Sagna d’informer que suite à ces incidents répétés, toutes les autorités compétentes ont été saisies pour cette affaire. Selon lui, la mairie, la région médicale, la préfecture et même la gouvernance, tous les locataires de ces institutions ont été saisis sur ces incidents. Cependant, les autorités de la mairie avaient notifié  » Ne pas avoir les moyens pour procéder au changement de cette boîte ou appareil, qui ne peut plus supporter la charge électrique du district. Chose qui occasionne ces incendies ». Il rassure qu’il ont pu trouver des partenaires pour régler la question, avant la semaine prochaine:  » Le fournisseur est prêt à nous envoyer la boîte adéquate d’ici samedi pour remplacer l’ancien qui ne peut plus tenir ». 
A l’origine de ces incidents, révèle une source, des négligences qui se transforment un beau jour en drame, comme les cas de Louga et Tivaouane. 

A signaler que le bloc a été délesté pour éviter un autre incendie, selon le Dr Sagna, médecin-chef de district.