De nouvelles révélations dans la mafia des faux documents de voyage à l’Aibd

L’affaire de la mafia de faux documents de voyage à l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass, impliquant le Franco-Srilankais, Thakshan Ganesanathan, connaît de nouveaux rebondissements.

Selon Source A, Interpol avait alerté le Sénégal sur les agissements d’une organisation Srilankaise basée à Paris dont le cerveau avait mis en place, depuis 2015, un vaste réseau de trafic de migrants dont les clients quittaient Dakar pour d’autres destinations.

Ganesanathan, poursuivi en France pour trafic de migrants, exigeait à chaque client près de 7 millions. Il avait établi son réseau entre Colombo, Dubai, Nouakchott et Dakar. Pis, l’organisation des Tigres Tamouls dont il est membre est cochée sur la liste des groupes terroristes aux États-Unis, au Royaume-Uni…