De l’argent, des diamants, des terrains… : La grande fortune du Dr Mouhamed Diané saisie en Guinée

501

En Guinée, le Comité national du rassemblement et du développement (Cnrd), dirigé par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, ne chôme pas. Depuis son installation à la tête du pays, après avoir renversé le régime d’Alpha Condé, il a entamé une chasse aux sorcières, pour recouvrer les «biens » du peuple. 

«Comme nous vous l’annoncions la semaine dernière, l’opération ‘’mains propres’’ se poursuit et commence à porter des fruits. Plusieurs anciens dignitaires de l’ancien régime ont été pris la main dans le sac, pour des faits de détournement de deniers publics», a annoncé le Cnrd dans un communiqué repris par Libération online.

Ainsi, le colonel Boumbouya et ses hommes ont dévoilé, ce lundi 20 septembre, le dossier déjà de bouclé sur le cas de l’ancien ministre de la Défense et chargé des Affaires présidentielles, Docteur Mohamed Diané.

Selon le Cnrd, il s’agit de 60 millions de dollars (600 milliards de francs guinéens) cash récupérés dans la cave de son domicile personnel, de 75,8 kg d’or 22 carats valant près de 40 milliards de francs guinéens, de 17 diamants 2 carats valant près de 10 milliards de francs guinéens, de 47 villas entre le quartier Camayenne et Kagbélén, de 53 immeubles dont 35 à Conakry, 4 à Kindia, 7 à Kankan, 3 à Labé, 4 à N’Zérékoré, de 18 voitures de luxe neuves, de 75 parcelles nues à Conakry, de 200 hectares à Dubréka, de 1 500 hectares à Forécariah, de 2 000 hectares à Kankan, de 7 hôtels, de 25 fours à pain, de 7 usines de production d’eau en bouteille, de 16 fermes avicoles de plus de 2 millions de poussins au total, de 5 usines de production de jus de fruits naturels.

Ceci, en sus, des parts dans plusieurs sociétés de la place dont la CBG, Orange Guinée, la GAC, la SMD, la SAG, de 13 concessions minières à Boké, Dinguiraye et Suguiri, des parts dans le business d’importation, de distribution du carburant avec plus de 70 camions-citernes à travers le pays et de l’exclusivité du business d’exportation des noix de cajou. «Tout ceci pour un total, de 1,2 milliard de dollars», a indiqué le Cnrd.