Dany Boon réconforte son ex-épouse Yaël dans une période difficile

Ce vendredi 13 septembre, Dany Boon a annoncé qu’il ne serait pas présent aux avant-premières de son prochain film, le soir-même. Très attaché à sa famille, le comédien a tenu à soutenir et à réconforter son ex-épouse Yaël dans une période difficile.

C’est un message qui a inquiété. Attendu dans le Nord de la France ce vendredi 13 septembre, Dany Boon a été contraint d’annuler sa venue. Le comédien devait présenter en avant-première le film de Jalil Lespert, Le dindon, qui sortira dans les salles le 25 septembre prochain et lors duquel il donne la réplique notamment à Alice Pol et Guillaume Gallienne. Cette comédie devait être projetée dans trois salles de la région si chère au cœur de Dany Boon. Mais voilà, dans l’après-midi de ce vendredi, c’est avec le cœur lourd qu’il a annoncé son absence, tout en en dévoilant les raisons.

« Chers amis, pour des raisons familiales, je ne pourrai pas être parmi vous ce soit pour les avant-premières dans le Ch’Nord. J’en suis sincèrement désolé. Merci et à vite. Dany », a-t-il écrit dans un message posté sur son compte Instagram. Un message simple, sobre mais qui a vivement inquiété ses fans. Si l’humoriste n’a pas donné davantage de détail, ce sont nos confrères de La voix du Nord qui ont expliqué ce qui l’avait poussé à prendre cette décision.

« On vient d’apprendre que le père de Yaël [son ex-épouse, ndlr] est décédé», révèle le quotidien régional. Divorcé en novembre 2018, Dany Boon ne reste pas moins très attaché à son ex-femme. C’est en 2002 que les deux tourtereaux se sont rencontrés. Une jolie idylle qui aura duré quinze ans et qui aura vu naitre trois enfants : Eytan, 14 ans, Elia, bientôt 13 ans et Sarah, 8 ans et demi. Alors forcément, lui pour qui la famille est si importante a tenu à être présent pour celle qu’il a tant aimé. « Il a immédiatement décidé de se rendre chez son ex-belle famille avec ses enfants », confirment nos confrères. Un soutien de taille dans une épreuve difficile qui devrait quelque peu réchauffer le cœur de la principale intéressée.