Dame Diop/Ministre : « Que le maire de Dakar soit élu et travaille en harmonie avec l’Etat »

L’idée de nommer le maire de Dakar par décret n’agrée pas le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat. Il souhaite que le premier magistrat de la capitale soit élu et travaille aussi en parfaite intelligence avec le pouvoir.

La proposition de nommer le maire par décret, agitée par le docteur Cheikh Diallo et confortée par la présidente du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), ne porte pas l’assentiment du ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat. A la suite d’Abdou Mbow et de Moustapha Cissé Lo, Dame Diop jette à la poubelle cette proposition. Il s’explique : « Je pense que le débat, c’est la respiration démocratique du Sénégal. Les gens avancent des idées, d’autres ne sont pas d’accord. Personnellement, je pense qu’on peut rester, à la limite, aux suffrages directs ou indirects et puis faire cette gestion intelligente entre les deux pouvoirs au bénéfice de la ville. »

Prendre de la hauteur

« Mais, poursuit-il, il faut que les hommes politiques que nous sommes prenions de la hauteur, parce que, même si on est un maire de la capitale et de l’opposition, on doit avoir une collaboration intelligente avec le pouvoir central, pour faire les réalisations. Parce que la mairie d’une capitale ne peut pas, à elle seule, faire les réalisations dont une capitale comme Dakar a besoin. Il faut forcément une collaboration intelligente entre le pouvoir territorial et le pouvoir central pour faire de nos capitales africaines des véritables capitales », ajoute le ministre.

Le Sénégal est une vieille démocratie

Le responsable politique de l’APR et ancien président du mouvement Waxou and akk Macky Falaat Wade en 2007, ajoute : « Le Sénégal est une vieille démocratie. Et aujourd’hui, pour moi, ce sont des idées qui sont agitées çà et là. J’essaie de lire dans les pensées de ceux qui le proposent. Pour moi, Dakar est une mégalopole qui a besoin du soutien constant de l’Etat central. Mais je ne pense pas que ça soit nécessaire de nommer un maire de la ville de Dakar, parce que Dakar fait partie des 557 collectivités territoriales du Sénégal. »

Auparavant, Dame Diop avait porté assistance aux sinistrés du quartier Baye Deuk. Aux 23 ménages et 15 concessions affectés par le sinistre qui s’est déclaré dimanche dernier, dans cette partie de la commune de Diourbel, Dame Diop a remis, au nom du chef de l’Etat, une enveloppe de 1 million de F CFA, une tonne de riz, de l’huile, du sucre, du savon et de l’eau de javel. Il a mis à profit cette visite pour sensibiliser les habitants sur le risque d’avoir des incendies de ce genre.

Un peu avant l’arrivée du ministre, le député-maire Malick Fall a visité les sinistrés. Il leur a remis 69 matelas et 1,5 t de riz. Il a ensuite lancé un appel aux bonnes volontés, afin qu’elles viennent en aide à ces personnes durement affectées par ce sinistre.