Dakar sous les eaux : Bonjour les dégâts

La banlieue dakaroise s’est levée hier les pieds dans l’eau après la pluie, la deuxième qui s’est abattue dans la capitale sénégalaise dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19 août 2019. Pour des habitants des quartiers de la banlieue, cette situation est pénible et se répète à chaque fois que la pluie s’abat dans ces zones.
Les quartiers comme Bagdad, Médina Gounass, Ñeti Mbaar, Wakhinane, les HAMO 5 et 6 sont presque inaccessibles à cause des routes inondées. Une situation qui pousse Mamadou Camara à faire de longs détours pour accéder au quartier de Ñeti Mbaar pour se soigner chez un guérisseur. A l’instar de Mamadou Camara, beaucoup de personnes font un parcours du combattant et pataugent dans les eaux pour entrer et sortir de ce quartier. Pour ceux qui habitent le quartier Bagdad situé entre Guédiawaye et Pikine ; la situation se reproduit à chaque saison de pluie, avec des routes barrées par les eaux et des maisons inondées. Pour Modou Gueye Seck, qui habite le quartier Bagdad, à chaque fois qu’il pleut les habitants vivent le même calvaire dans cette zone où les eaux installent une psychose chez la population. Comme solution il préconise le lotissement du quartier et de la zone où les ruelles ne peuvent même pas à accueillir deux voitures à la fois.A quelques centaine de mettre là, Abdou Ngom se démène pour trouver un chemin, un détour, pour sortir du quartier. Pas question pour lui de patauger dans ces eaux stagnantes. Il préfère un circuit plus long.