Dakar-matam-ziguinchor : L’ajs Plaide Pour Une Gouvernance Inclusive Des Femmes Et Des Jeunes

122
Single Post


Single Post
Dakar-Matam-Ziguinchor : L’AJS plaide pour une gouvernance inclusive des femmes et des jeunes
Pour accéder aux instances de décision, l’Association des juristes sénégalaises (AJS) a tenu un atelier de formation, ce matin, sur le renforcement des capacités au profit des femmes et des jeunes, pour un meilleur engagement politique dans un contexte de gouvernance locale. 

Portant sur le projet intitulé «Politisons les femmes et les jeunes», l’objectif vise à mieux impliquer cette cible dans la gouvernance locale, pour mieux défendre leurs intérêts, renforcer leurs connaissances afin de leur permettre de connaître leur rôle et leurs responsabilités dans la gouvernance locale, en prenant en compte l’aspect «droits humains». Mais également les outiller dans un certain nombre de domaines tels que les marchés publics, l’eau, l’assainissement et le foncier.

Selon l’adjointe au maire de la ville de Dakar, Adja Jackeline Badiane Faye, ce projet est venu à son heure, «parce que dans le cadre de la parité, je crois que nous voulons des femmes compétentes. Et quand on parle de compétence, on parle de formation, d’une formation continue et d’un renforcement qui s’inscrit continuellement». 

D’autant plus, dit-elle, «qu’à l’ère de la gestion des collectivités territoriales,  cela demande  l’acquisition de compétences».

Ainsi, cette formation, qui se tiendra durant trois jours, permettra aux différents participants et élus locaux venus des régions de Matam, Ziguinchor et Dakar de mieux connaître leur rôle et leur mission pour mieux gérer leurs collectivités territoriales respectives. 

Toutefois, la représentante de l’édile de Dakar a demandé que  la loi sur la passation des marchés publics soit formelle, afin que les femmes puissent profiter du pourcentage qui leur est réservé.