Dakar-Bissau : Des diplomates au cœur d’un trafic s****l

401

Le Département d’État américain a publié, hier, jeudi 1er juillet, son rapport annuel sur la traite d’êtres humains et du travail forcé. 
Ce document explosif parcouru par L’Observateur cite des diplomates étrangers qui seraient au cœur d’un trafic s****l sur l’axe Dakar-Bissau.


En effet, des diplomates saoudiens au Sénégal sont complices du recrutement et de l’exploitation frauduleuse de femmes sénégalaises en servitude domestique en Arabie Saoudite. 
Des autorités sénégalaises sont également citées dans l’exploitation de femmes ukrainiennes et chinoises dans les bars et discothèques dans le cadre d’un trafic s****l.


Le rapport révèle également que des femmes et filles de la sous-région sont soumises à la servitude domestique et au trafic s****l au Sénégal.
À Dakar, Saint-Louis et Ziguinchor, des filles seraient vendues à des touristes belges, français, allemands…
Des filles sénégalaises sont aussi placées en servitude dans les pays voisins et en Europe et au Moyen-Orient, mentionne le rapport