Daaka de Médina Gounass : Gendarmes et Sapeurs-Pompiers en ordre de bataille contre l’insécurité

365

Pour un bon déroulement du Daaka de Médina Gounass édition 2021, la gendarmerie nationale a déployé les gros moyens. A en croire Michel Gor Diouf, chef d’escadron et chargé de la conduite des opérations du Daaka, une retraite spirituelle, 450 éléments sont engagés avec quatre escadrons dont deux de la LGI et des équipes de renseignements. Dans cette bataille contre l’insécurité, les éléments de la gendarmerie sont articulés dans trois endroits différents dont un détachement sur le site du Daaka, un dans la ville de Médina Gounass et un autre sur les grands axes. 
Ce dispositif a permis de réduire les dégâts. « A la date de ce mercredi (26 mai, ndlr), le bilan des opérations est de deux accidents occasionnant 11 blessés » a déclaré le chef d’escadron qui appelle les pèlerins et les chauffeurs au respect des mesures de sécurité déjà établies.
De l’autre côté, les soldats du feu ne sont pas en reste. Les sapeurs-pompiers assurent leur mission de prévention et de secours des populations dans ce Daaka de Médina Gounass. 
Selon le commandant Martial Dione, chef du détachement des sapeurs-pompiers,  » il y a 402 gradés et sapeurs déployés dans le Daaka, avec 46 véhicules et engins d’incendie « . Précisant que dans ce Daaka, la mission des sapeurs est d’assurer la sécurité et la protection contre les incendies et périls de toute nature. Côté bilan, le commandant chef du détachement dira que quatre incendies maîtrisés sont notés en 24 sorties et sept accidents qui ont fait seize victimes. A noter qu’un personnel de santé est détaché sur les lieux dans le cadre des consultations médicales.