Croissant lunaire : Antoine Diome décroche la signature d’un pacte de non-agression

698

Bis repetita ! Antoine Diome a évité l’éclipse de la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire.

Après d’intenses négociations, rapporte Les Échos, le ministre de l’Intérieur a réussi à réconcilier les deux parties.

Imam Oumar Diène et Bouchra Dièye se sont engagés, devant le ministre, à cultiver la paix et l’entente.