Accueil Actualités International Covid-19 : Revivez les annonces de Macron face au variant Delta

Covid-19 : Revivez les annonces de Macron face au variant Delta

Vaccination obligatoire des soignants, pass sanitaire pour entrer dans de nouveaux établissements publics… Emmanuel Macron a présenté sa riposte face à la montée en flèche du contagieux variant Delta.

CORONAVIRUS – Soixante-treize jours après avoir annoncé le calendrier du déconfinement dans la presse régionale, Emmanuel Macron est revenu à la télévision ce lundi 12 juillet à 20h pour présenter de nouvelles mesures permettant d’endiguer la montée d’une “4e vague” épidémique – dont les premiers signaux d’alerte apparaissent déjà, notamment sur le nombre de cas recensés.

Le chef de l’État a évoqué situation sanitaire et son évolution, mais a surtout annoncé un grand tour de vis avec de nouvelles règles sanitaires comme la vaccination obligatoire pour les soignants et non soignants travaillant au contact des personnes à risque et l’extension du pass sanitaire dans les lieux accueillant du public comme les cinémas, restaurants, trains…

***

21h25: Un “plan d’investissement” pour “bâtir la France de 2030?

Emmanuel Macron a annoncé “un plan d’investissement” à la rentrée pour “bâtir la France de 2030? et “faire émerger dans notre pays et en Europe les champions de demain”.  

?À la rentrée, après le travail et les consultations en cours, nous déciderons d’un plan d’investissement qui visera un objectif: bâtir la France de 2030 et faire émerger dans notre pays et en Europe les champions de demain, qui dans les domaines du numérique, de l’industrie verte, des biotechnologies ou encore dans l’agriculture, dessineront notre avenir”, a déclaré le président.

 21h23: un “revenu d’engagement” pour les jeunes sans emploi 

Emmanuel Macron a annoncé un “revenu d’engagement” pour les jeunes sans emploi ou sans formation, particulièrement touchés par la crise sanitaire, suivant une “logique de devoirs et de droits”.

“Pour amplifier cette dynamique (de l’apprentissage), je présenterai à la rentrée le revenu d’engagement pour les jeunes, qui concernera les jeunes sans emploi ou formation, et sera fondé sur une logique de devoirs et de droits”, a déclaré le président.

21h20: La réforme de l’assurance-chômage pour l’automne

Emmanuel Macron clôt le sujet Covid-19 et se lance sur la situation économique et les réformes qu’il souhaite mener d’ici la fin du quinquennat. Il commence par évoque les retraites.

Il a ainsi confirmé lundi que la réforme contestée de l’assurance-chômage, dont certaines dispositions ont été suspendues par le Conseil d’État, serait “pleinement mise en œuvre dès le 1er octobre”.

Cette entrée en vigueur correspond à une “volonté simple”, a-t-il résumé: “on doit toujours bien mieux gagner sa vie en travaillant qu’en restant chez soi, ce qui n’est actuellement pas toujours le cas”.

21h17: Campagne de rappel en septembre pour les premiers vaccinés

Une campagne de rappel sera lancée à compter de début septembre pour les vaccinés de janvier et février.

21h15: Le pass sanitaire étendu aux lieux accueillant du public

La France imposera en août le pass sanitaire pour les restaurants et certains transports a annoncé Emmanuel Macron. Le pass sanitaire étendu aux “lieux de loisirs et de culture” rassemblant plus de 50 personnes au 21 juillet.

“Le pass sanitaire sera étendu aux lieux de loisirs et de culture. Concrètement, pour tous nos compatriotes de plus de 12 ans, il faudra, pour accéder à un spectacle, un parc d’attractions, un concert ou un festival, avoir été vacciné ou présenter un test négatif récent”, annonce le président. Cette obligation entrera en vigueur à partir du 21 juillet.

Emmanuel Macron souhaite également étendre le pass sanitaire aux “cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux” ainsi qu’aux avions, trains, cars longs trajets à partir de “début août”.

Cette extension à d’autres établissements début août nécessite le vote d’un texte de loi et sa promulgation, a-t-il précisé.

21h13: Les tests PCR seront payants à partir de l’automne

Les tests PCR de confort seront payants à partir de l’automne, sauf prescription médicale. “A partir de cet automne, les fameux tests PCR seront rendus payants, sauf prescription médicale, et ceci afin d’encourager la vaccination plutôt que la multiplication des tests.”

21h12: L’état d’urgence sanitaire déclaré en Martinique et à La Réunion 

 “L’Etat d’urgence sanitaire sera déclaré dès demain en Conseil des ministres pour la Martinique et la Réunion et un couvre feu sera instauré”, a annoncé Emmanuel Macron.

21h10: Des campagnes de vaccination pour collégiens, lycéens et étudiants à la rentrée

Emmanuel Macron a annoncé qu’une campagne de rappel des personnes vaccinées les premières, en janvier et février, allait démarrer à partir de “début septembre”.

“Dès la rentrée, une campagne de rappel (de vaccination) sera mise en place pour vous permettre de bénéficier d’une nouvelle injection”, a déclaré le président de la République dans une allocution télévisée, en s’adressant aux personnes vaccinées “en janvier et février”, qui étaient souvent les plus vulnérables. “Les rendez-vous pourront être pris dès les premiers jours de septembre”, a-t-il ajouté.

21h05: La vaccination obligatoire pour les personnels des établissements de santé

Évoquant la montée du variant Delta, Emmanuel Macron annonce de nouvelles restrictions en France. “Pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, des cliniques, des maisons de retraite, des établissements pour personnes en situation handicap, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes fragiles, y compris à domicile”, la vaccination va être obligatoire. Ils auront jusqu’au 15 septembre pour se faire vacciner. À partir de cette date des contrôles vont être effectués et des sanctions appliquées. 

20h02: La croissance devrait s’établir à 6% en 2021

“Le ‘quoi qu’il en coûte’ (…) est à l’origine d’un vigoureux rebond. Notre croissance devrait s’établir à 6% en 2021, en tête des grandes économies européennes. La France, pour la deuxième année consécutive, a été désignée comme le pays le plus attractif d’Europe. Contrairement aux prévisions, l’emploi a résisté.”

https://twitter.com/i/status/1414646857951813636

20H: Emmanuel Macron commence son allocution

Emmanuel Macron commence son allocution en saluant “l’engagement exceptionnel” des soignants français. “Grâce à votre civisme à tous, nous avons réussi à maîtriser l’épidémie et à revivre de nouveau. (…) Nous étions parvenus, au cours de ces dernières semaines, à passer sous les 2000 contaminations par jour, contre plus de 35 000 au plus haut de la crise”, félicite le président. 

19H: Le pass sanitaire étendu à des établissements recevant du public

Selon des sources gouvernementales jointes par l’AFP, Emmanuel Macron va annoncer l’extension du pass sanitaire à de nouveaux établissements recevant du public, dont des lieux culturels (théâtres, cinéma). Ce pass est déjà en vigueur pour les lieux accueillant plus de 1.000 personnes, notamment les stades et les discothèques recevant plus de 50 personnes.

Selon les informations de BFM TV, l’élargissement de ce sésame devrait également concerner les bars, les restaurants, les trains et les avions à partir de début août.

18H45: La vaccination obligatoire pour certaines professions médicales

Le gouvernement planche depuis plusieurs jours sur un projet de loi pour rendre la vaccination obligatoire pour les soignants à l’hôpital et en Ehpad, ainsi que pour d’autres personnels de santé “en contact avec des publics fragiles” comme les ambulanciers, le Samu ou les pompiers, selon les syndicats reçus vendredi au ministère du Travail. Le texte devrait être présenté le 19 juillet en Conseil des ministres et débattu dans la foulée au Parlement le 21 ou le 22 juillet, selon plusieurs sources parlementaires contactées par l’AFP.https://www.dailymotion.com/embed/video/x82i5eg

Le président de la Fédération hospitalière de France (FHF), Frédéric Valletoux, s’était dit, ce lundi sur Public Sénat, favorable à cette obligation, comme c’est déjà le cas au Royaume-Uni, en Russie, aux États-Unis et bientôt le cas en Grèce. Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, y est lui opposé pour ne pas les “culpabiliser” la profession, dont la couverture vaccinale ne dépassait pas 60% au 8 juillet.

Pas question en revanche de rendre obligatoire la vaccination de tous les Français de plus de 12 ans, une possibilité écartée par le gouvernement, même si l’Académie de médecine y est favorable.https://flo.uri.sh/visualisation/6299161/embed

Cette dernière a également recommandé de mettre fin à la gratuité des tests de dépistage (PCR ou antigéniques) pratiqués pour “convenances personnelles” pour tenter d’accélérer la vaccination. Une mesure qui n’est pas, pour l’heure, envisagée par le gouvernement avant la rentrée de septembre.

16H: Un calendrier des réformes une nouvelle fois chamboulé

L’allocution présidentielle, qui intervient moins de 15 jours après la troisième et dernière phase du déconfinement, vient également percuter l’agenda social et économique du chef de l’État, qui annonçait début juin des “décisions difficiles” à ce sujet avec en ligne de mire le retour de la sensible question de la réforme des retraites suspendue en mars 2020 lors de l’apparition de la pandémie.

Un retour sur la table qui semble une nouvelle fois repoussée au regard de la priorité sanitaire. Le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, Christophe Castaner, a estimé le 9 juillet dans Le Figaro qu’il y a “trop d’incertitudes” pour qu’un projet de loi sur la réforme des retraites soit présenté à la rentrée. Dimanche, le patron du MoDem et haut commissaire au Plan, François Bayrou, a lui précisé que la France “n’échapperait pas” à une réforme des retraites mais qu’elle ne devrait pas être menée “avant” l’élection présidentielle de 2022.

12H: Une reprise de l’épidémie de plus en plus marquée en France

Si la pression hospitalière baisse encore avec 947 personnes en soins critiques, la tendance est à la hausse des contaminations, avec 4.256 nouveaux cas enregistrés dimanche, contre 2.549 il y a une semaine. Elles pourraient s’élever à “6.000 dans une semaine, 10.000 dans 15 jours et monter au-dessus de 20.000 début août si nous n’agissons pas”, a mis en garde dimanche le ministre de la Santé Olivier Véran, alors que le variant Delta, désormais majoritaire dans le pays, est “60% plus contagieux” que les souches précédentes.https://flo.uri.sh/visualisation/5679760/embed?auto=1A Flourish charthttps://flo.uri.sh/visualisation/5682786/embed?auto=1A Flourish chart

Santé publique France a également noté une “augmentation marquée du taux d’incidence, particulièrement chez les 15-44 ans”. La propagation rapide chez les jeunes inquiète, sur fond de réouverture des discothèques vendredi soir. En dehors de la vaccination et du pass sanitaire, le Conseil scientifique suggère des “restrictions” dans les territoires les plus touchés, “y compris en juillet et août et dans des zones de vacances”.

L’exemple britannique nous montre que cette hausse a peu de chance de s’arrêter et provoquera son lot d’hospitalisations, même si l’impact sur le système hospitalier au vu de la vaccination et de la classe d’âge des personnes infectées est encore incertain.

10H: Un conseil de défense sanitaire tenu à l’Élysée

Emmanuel Macron et le gouvernement réunis à l’Elysée à Paris ce lundi 12 juillet 2021 dans la matinée.

Emmanuel Macron a détaillé les mesures décidées dans la matinée lors d’un conseil de défense sanitaire exceptionnel tenu à l’Élysée avec le Premier ministre, le ministre de la Santé, le ministre de la Défense, le ministre de l’Intérieur, le ministre de l’Économie et celui du Travail entre autres, ainsi que plusieurs représentants des grandes institutions publiques du domaine de la santé.

Quitter la version mobile