Covid-19 : Pikine ferme ses marchés à 17 heures, les commerçants pestent contre le préfet

Après Rufisque, Pikine ferme ses marchés désormais à 17 heures à cause de la maladie du coronavirus. Un arrêté du préfet signé le samedi 16 décembre que dénoncent les commerçants du département.

La mesure

Selon l’arrêté du préfet Moustapha Ndiaye signé le samedi 16 décembre, les marchés sont ouverts du lundi au samedi de 6 à 17 heures. Pour les besoins du nettoiement, de la désinfection et de la désinsectisation, ils sont fermés tous les dimanches. Et tout contrevenant à ces interdictions s’exposent aux sanctions pénales, prévues par les lois en vigueur.

Protestation

Un arrêté que déchirent les commerçants de la localité. Selon le Président l’Union Nationale des Commerçants et Industriels du Sénégal (UNACOIS JAPPO) de Pikine, Assane Kâ, “les commerçants ont très mal pris cette mesure. 17 heures, c’est un peu tôt dans cette situation de crise économique.” Assane Kâ, qui est aussi le chargé de communication de l’Unacois sur le plan national, affirme que les pertes portent sur des milliards.