Covid-19 : peut-on savoir qui va développer une forme grave de la maladie ?

Des chercheurs de l’Inserm ont découvert que les patients atteints d’une forme grave de Covid-19 présentaient un déficit dans le sang d’une protéine nécessaire au système immunitaire.

Quel patient va développer une forme grave de Covid-19 ? C’est une question essentielle à laquelle des équipes de l’Inserm et des chercheurs de l’APHP et de l’Institut Pasteur vont peut-être apporter une réponse. Ces derniers ont en effet découvert que cette aggravation de la maladie est provoquée par une forte augmentation des cytokines. Cet emballement de la réponse inflammatoire est corrélé à une infiltration massive dans les poumons de cellules immunitaires innées, à savoir des neutrophiles et des monocytes, créant des lésions pulmonaires et un syndrome de détresse respiratoire aigu.
Sur le même sujet
Upset depressed young woman lying on couch feeling strong headache migraine, sad tired drowsy teenager exhausted girl resting trying to sleep after nervous tension and stress, somnolence concept
Pourquoi certains patients Covid ne guérissent pas ?
Identifier les patients à haut risque

L’hypothèse initiale des chercheurs supposait une production excessive des interférons (IFN) de type 1, un marqueur de la réponse aux infections déjà connu dans une maladie génétique conduisant à une pathologie pulmonaire. Mais leurs travaux ont montré que la production et l’activité d’une protéine (appelée IFN de type 1) nécessaire au système immunitaire était fortement diminuée dans les formes les plus sévères de Covid-19.

« Par conséquent, la déficience en IFN de type I pourrait être une signature des formes graves de la Covid-19 et pourrait permettre d’identifier une population à haut risque » souligne l’Inserm. Ces résultats suggèrent en outre que l’administration d’IFN-alpha combinée avec une thérapie anti-inflammatoire ciblant l’IL-6 ou le TNF-α, ou des corticoïdes comme la dexamethasone, chez les patients les plus sévères pourrait être une piste thérapeutique à évaluer pour enrayer les formes sévères de Covid-19.
5% des patients évoluent vers une forme grave

Environ 5 % des personnes atteintes de Covid-19 évoluent vers une forme grave ou critique et développent notamment une pneumonie sévère se transformant en syndrome de détresse respiratoire aiguë. Si ces formes surviennent parfois au début de la maladie, les observations cliniques décrivent généralement une progression de celle-ci en deux étapes, commençant par une forme légère à modérée, suivie d’une aggravation respiratoire 9 à 12 jours après l’apparition des premiers symptômes.

A lire aussi :

Covid-19 : tout savoir sur les tests
Dépistage du coronavirus : les 10 étapes
Vaccin contre le coronavirus : c'est pour quand ?
Traitement contre le Covid-19 : les pistes les plus avancées

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes