Covid-19 : L’Iran interdit l’importation de vaccins occidentaux

“Il est interdit d’importer les vaccins fabriqués aux Etats-Unis et au Royaume-Uni », a ordonné, le 8 janvier, le guide suprême iranien, Ali Khamenei.

Ali Khamenei refuse ainsi l’importation des vaccins Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca-Oxford, lancés en Europe et aux Etats-Unis, en Iran.

Les Etats-Unis égratigné

“Si les Américains avaient réussi à produire un vaccin efficace, cette catastrophe liée au coronavirus n’aurait pas eu lieu dans leur pays où 4 000 personnes sont mortes en une journée, a-t-il déclaré lors d’un discours retransmis en direct à la télévision iranienne.

Une déclaration, selon le monde.fr du guide suprême qui n’enchante pas les médecins et les Iraniens

Manque de confiance

“De toute manière, nous n’avons pas confiance [en eux] et de plus, parfois, ces vaccins sont utilisés pour contaminer les peuples. » Ces déclarations, ensuite reprises sur le fil Twitter du Guide, ont été supprimées par ce réseau social, qui a estimé que le Tweet enfreint ses règles.

L’Iran très touché par le covid-19

Au moment où l’Iran reste le pays le plus touché par l’épidémie au Moyen-Orient, avec 56 457 victimes au 13 janvier, selon les statistiques officielles, certainement sous-évaluées.