Covid 19 – Faux Dr Samba : « Lire les faits », conseille Abdoulaye Niang

« Ce procès d’intentions contre le soldat de la République ne passera pas…« , peste Abdoulaye Niang. Le responsable politique apériste est revenu sur l’affaire du faux Dr A. Samba, arrêté par la Sûreté urbaine de Dakar qui enquêtait depuis quelques jours, sur son cas. M. Niang regrette une « machination orchestrée par un cercle vicieux » contre Diouf Sarr.

Le faux Dr arrêté par la Sûreté urbaine…

Invité dernièrement à une émission télé, le faux médecin a eu le toupet d’examiner des patients manifestant des symptômes de Covid19, qu’il a ensuite « testés négatifs », avant de leur délivrer un bulletin de santé portant l’entête et les sceaux de l’Institut Pasteur. Il sera plus tard identifié. Le pseudo médecin n’est en réalité titulaire d’aucun des diplômes dont il se targue avoir obtenu. Il sera dénoncé par un de ses patients.

La perquisition chez le faux Dr…

Après avoir cueilli A. Samba, en possession d’une carte professionnelle de médecin qui serait délivrée par le ministère de la Santé, il a été conduit à son cabinet sis à son domicile à Rufisque. La perquisition effectuée sur place a conduit à la découverte d’un lot de prélèvement sanguins qu’il a effectués sur des cas suspects, de bulletins d’analyse, un stock de thermo-flashs, de gels hydro-alcooliques…. Conduit dans les locaux de la Sûreté urbaine où il a été placé en garde à vue vendredi, il confie aux enquêteurs qu’il était sur le point de fournir à certaines sociétés les services de dames chargées d’effectuer des tests de température, via ces thermo-flashs.

Machination (?)

Pour Abdoulaye Niang, « cette affaire du faux médecin ressemble vraisemblablement à une machination orchestrée par un cercle vicieux. Ces forces tapies dans l’ombre veulent effectivement profiter des agissements d’un faussaire pour régler des comptes avec un homme qui est en train de se battre jour et nuit avec ses services techniques pour combattre la pandémie du Coronavirus dans notre pays… »

« Depuis quand…?« 

Raison pour laquelle, il a jugé « important de faire un arrêt sur images pour avoir une idée claire sur ce dossier. Avec ces images, il faut se poser les questions suivantes : Depuis quand ce soi-disant Dr Samba a commencé l’exercice illégal de la fonction de médecin ? Depuis quand il a ouvert sa clinique privée ? Depuis quand il est membre de la Convergence des Cadres Républicains ? »

Rapprochement « pas pertinent… »

Avant de répondre : « Dans les photos, on voit que le sieur Samba porte sa tenue de médecin en 2014 et en 2015, ce qui est bien visible en faisant une lecture des photos postées. Sur ce plan, les faits sont têtus et les photos parlent d’elles-mêmes… Dans une des photos, on voit le faussaire Samba dans sa clinique avec des visiteurs et cette photo a été bien postée en 2014 suivez bien. Pour rappel, Abdoulaye Diouf Sarr a été nommé Ministre de la Santé et de l’action sociale en Septembre 2017, c’est-à-dire bien après ces faits et ces dates ci-dessus indiqués. M Abdoulaye Diouf Sarr a été nommé à la tête des cadres républicains en 2019, or cet homme a commencé ses agissements avant 2019. Donc, le rapprochement CCR-MSAS-FAUX MÉDECIN n’est pas pertinent et représente un coup d’épée dans l’eau... »

Avertissement…

« Par conséquent, le lien qu’on cherche vaille que vaille à faire entre le Ministre de la santé et de l’action sociale, non moins responsable de la Convergence des cadres républicains (CCR) ne saurait prospérer et va chuter comme un château de cartes…« , conclut-il.