COVID-19: 17 nouveaux tests positifs et 2 patients en réa

Porte-parole du ministère de la Santé et de l’Action, Docteur Mamadou Ndiaye a annoncé 2 cas graves admis dans les services de réanimation, ce samedi 21 novembre au cours du point sur l’évolution de la maladie à coronavirus au Sénégal. Également, le Directeur de Prévention a déclaré que 17 nouveaux cas positifs viennent d’être enregistrés. 17 nouvelles infections sont déclarées, ce samedi 21 novembre, par les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale. Ceci, sur un échantillon de 978 tests effectués. D’où un taux de positivité de 1,74% noté, selon les résultats des examens virologiques du jour mentionnés dans le communiqué numéro 265 sur la situation de la pandémie de ‘ Covid-19 au Sénégal.Selon le Directeur de la Prévention, Mamadou Ndiaye, les tests positifs sont détectés chez 11 cas contacts suivis par les autorités sanitaires et chez 6 cas issus de la transmission communautaire. Les patients de ce second groupe sont localisés à Diamniadio (1), Grand-Dakar (1), Liberté 5 (1), Ngor (1), Ouakam (1) et Richard-Toll (1).
Le porte-parole du ministère de la Santé et de l’Action sociale a, également, signalé que 2 cas graves sont actuellement pris en charge dans les services de réanimation.13 patients déclarés guéris Aucun nouveau décès lié à la Covid-19 n’a été enregistré, hier vendredi 20 novembre dans les structures hospitalières.Par ailleurs, 13 malades sont sortis de l’hospitalisation car ayant été testés négatifs à deux reprises dans un intervalle de 48 heures contre 12 hier.De plus, fait noter Docteur Ndiaye, l’état de santé des autres patients hospitalisés est stable.Depuis le 2 mars dernier, 15865 cas positifs au coronavirus sont répertoriés au Sénégal dont 15465 cas guéris, 330 décédés, 1 évacué (finalement décédé en France). Ils sont donc 70 patients à être sous traitement dans les hôpitaux.
Le ministère de la Santé et de l’Action sociale d’exhorter les populations au respect strict des mesures de prévention individuelle et collective qui imposeront à chaque citoyen l’obligation du port du masque. Tout en insistant sur la distanciation physique d’au moins un (1) mètre vis-à-vis des personnes qu’on va rencontrer dans les lieux de rassemblements ou publics, le lavage fréquent des mains afin de briser la chaine de transmission.