Couvre-feu à Ziguinchor / La police a arrêté un paramilitaire qui se faisait passer pour un « gendarme » afin de racketter les populations.

Le couvre-feu est pourtant respecté à Ziguinchor, selon les témoignages des autorités. Sauf qu’il y a des citoyens qui en profitent pour s’adonner à des pratiques peu louables telles que dérober des portables et autres biens des populations. 

Informées de la présence de racketteurs dans la ville de Ziguinchor, les forces de l’ordre ont intensifié les  patrouilles. Les éléments du commissaire Adramé Sarr ont ainsi alpagué le racketteur au quartier Kadior alors qu’il avait entamé sa besogne au quartier Castors. Pris dans la nasse par les éléments de la police, SND était en compagnie de deux autres personnes qui ont pu s’échapper.

Interrogé au commissariat central par les pandores, SND n’a pas encore dévoilé l’identité de ses acolytes. Nos sources nous confirment que SND est un élément qui est encore en service actif dans un corps paramilitaire.

Il est arrêté en possession de plusieurs téléphones portables qu’il a pris sur des citoyens qui n’ont certainement pas respecté le couvre-feu. SND qui est âgé d’une trentaine d’années, est en garde à vue au commissariat central de Ziguinchor. Le corps concerné   devrait communiquer dans les prochaines heures pour s’expliquer sur cette prise inédite…