Cour suprême : Barth évoque les paradoxes de la justice sénégalaise

Barthélémy Dias est d’avis que cette audience à la Cour suprême des Chambres réunies est une preuve manifeste que la justice sénégalaise a été instrumentalisée contre Khalifa Sall. Le maire de Mermoz/Sicap-Sacré-Cœur a indiqué que ‘’cette audience devant les chambres réunies n’est que la preuve que Khalifa Sall est victime d’une cabale, d’un complot et d’une injustice. Et c’est la raison pour laquelle nous venons encore témoigner de notre amertume et de notre indignation. Je rappelle que si Khalifa Sall avait été définitivement condamné, on ne serait pas là aujourd’hui. Et s’il a été définitivement condamné, que la Cour suprême nous dise qu’est-ce qu’elle est en train d’examiner ? On invite les uns et les autres à se ressaisir parce que les Sénégalais ont tout compris. Nous savons qu’on a rendez-vous avec l’histoire et Khalifa Sall aussi en est conscient’’. 

Si Khalifa a été définitivement condamné que la Cour suprême nous dise ce qu’elle est en train d’examiner ?

‘’On avait fait croire, à l’opinion nationale et internationale, par le biais de la justice sénégalaise qu’il avait été condamné définitivement. Il s’était appuyé sur cette excuse pour lui retirer ses postes de maire et de député. Et en plus de cela, le rendre inéligible à la présidentielle de février 2019’’, peste M. Dias. Ses camarades et lui, disent-ils, sont ‘’aujourd’hui venus pour que le peuple sénégalais constate que la justice sénégalaise a été malheureusement instrumentalisée dans un vaste complot d’État qui avait une fois de plus pour but, d’assassiner la démocratie, d’empêcher les Sénégalais de pouvoir faire un choix objectif et démocratique. (…). Nous sommes venus encore aujourd’hui pour dire qu’il est temps qu’on arrête ce vaste complot, qu’on libère Khalifa Sall et qu’on lui permette de nourrir pleinement son ambition de servir le Sénégal’’.