Coupe du monde Beach-soccer : À 24h du début des compétitions, Ngalla Sylla passe ses troupes en revue…

À quelques 24h heures de l’entrée en lice du Sénégal dans la coupe du monde de Beach-soccer (21 au 1 décembre au Paraguay), le sélectionneur des Lions, Ngalla Sylla, fait le point : infirmerie, bilan des matches amicaux disputés, enjeux du groupe C… Le coach passe ses troupes en revue avant leur entrée lice ce vendredi contre la Russie.

Avec le véritable choc contre la Russie, qui attend le Sénégal d’entrée de compétition, les Hommes de Ngalla Sylla auront fort à faire pour se défaire des Russes, classés à la  seconde place mondiale et champions du monde en 2013. Un enjeu de taille pour le coach sénégalais qui s’est réjoui d’avoir retrouvé son effectif au complet : « On vient de récupérer tous les blessés ainsi que tous les malades. Parce qu’à notre arrivée ici, on a constaté que le capitaine Alseyni Ndiaye était malade. Durant deux jours, ils ne se sont pas entraînés avec le groupe. Mais là, le groupe est au complet », a-t-il rassuré.
Avec deux revers lors de leurs deux derniers matches de préparation contre le pays hôte, le Paraguay et Oman, les « Lions » n’ont pas boosté leur capital confiance. Ce qui n’entame en rien la motivation et la concentration du groupe, explique l’entraîneur sénégalais. « Malgré nos deux défaites lors de nos matches de préparation contre le Paraguay et Oman. L’équipe s’est entraînée sérieusement. Par rapport à nos premiers adversaires, la Russie, nous sommes en train de voir comment venir à bout de cette sélection. On est en train de faire des séances de visionnage pour étudier leur jeu. »
Avec un objectif affiché d’atteindre les quarts de finale de cette 10e coupe du monde de Beach Soccer, la tâche ne sera pas simple pour le Sénégal logé dans un groupe C relevé (Sénégal, Russie, Biélorussie, Émirats Arabe Unis.) « On fera le maximum possible pour gagner le premier match. Il faut faire en sorte de rentrer dans ce tournoi avec une victoire. D’autant plus que la Russie est un adversaire de taille. C’est l’équipe championne du monde en 2013, on aura devant nous un adversaire de taille. On va rester concentré car ce match sera déterminant…» 
Le Sénégal débute son mondial ce vendredi 22 novembre, à 19h15 contre la Russie…