Coup d’Etat au Mali : Macky Sall brise le silence

Le président de la République Macky Sall a réagi suite aux tensions survenues, ce mardi 18 août, à Bamako. « Le coup de force contre un Président démocratiquement élu constitue une violation du protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance. Nous l’avons fermement condamné. ?
Il nous faut agir avec responsabilité et célérité afin d’éviter que le Mali ne sombre dans un vide institutionnel et dans une impasse politique », a-t-il posté sur sa page Facebook.