Coup de soleil : comment réparer sa peau brûlée ?

A la plage, vous n’avez pas renouvelé votre crème SPF assez souvent, et vous avez rougi sur les épaules, le nez, le dos, le décolleté… La peau s’est sentie agressée, elle a même un peu brûlé. Il est nécessaire de la réparer désormais, pour ne pas peler ni garder une marque permanente.
Pourquoi le coup de soleil apparaît ?

Que vous ayez la peau claire ou foncée, vous pouvez attraper un coup de soleil. Certaines le verront apparaître en s’exposant à peine 5 minutes, tandis que d’autres pourront lézarder pendant des heures avant que la peau ne rougisse. Dans tous les cas, il est très fortement déconseillé de vous exposer sans crème de protection avec un indice SPF adapté à votre peau. La peau rougit et brûle car elle est agressée par les rayons UV du soleil. Cependant, il existe plusieurs degrés de coup de soleil : la simple rougeur qui chauffe un peu, les cloques, ou bien les deux avec, en plus, de la fièvre et une bonne migraine. Dans ce dernier cas, il est fortement recommandé d’aller chez le médecin.
Premiers gestes en cas de coup de soleil

Généralement, quand on attrape un coup de soleil, on a chaud, parfois très chaud. Et la peau est très sensible. Il est donc nécessaire d’apaiser sa peau après un coup de soleil. Dans un premier temps, il peut être nécessaire de débarrasser la peau du sable, du chlore ou de la poussière : une douche fera le plus grand bien, avec un produit lavant sans savon. Et tant qu’à faire d’une pierre deux coups, faites baisser la température de l’épiderme, en utilisant un peu d’eau froide. Cela va permettre également à l’inflammation causée par le soleil de perdre en intensité. Après la douche, l’idéal est d’utiliser un brumisateur d’eau thermale qui rafraîchira la peau, réduira l’inflammation, mais apaisera aussi déjà les tissus. Enfin, épongez la peau sans frotter.

Seconde étape : soigner la brûlure, puisqu’un coup de soleil est bel et bien une brûlure, peu sévère, certes, mais une brûlure quand même. Le plus efficace est encore d’appliquer une couche de Biafine, d’huile de millepertuis ou de gel d’aloe vera en pratiquant un massage doux. Si la zone du corps le permet, vous pouvez aussi couvrir d’une compresse stérile et d’une bande. Cela va permettre une bonne pénétration dans l’épiderme. Bien évidemment, il est indispensable de protéger la peau atteinte pour qu’elle ne soit pas à nouveau exposée au soleil, même un tout petit peu.
Réparer la peau après un coup de soleil

Le lendemain, vous remarquerez que le coup de soleil est toujours présent, mais qu’il chauffe beaucoup moins. Peut-être même qu’à l’air libre, la peau va commencer à peler. Normal : elle a besoin de renouveler les cellules de sa couche superficielle. La seule réponse à cette réaction cutanée est d’hydrater encore et encore sa peau. D’abord en buvant beaucoup d’eau pour l’hydrater de l’intérieur et en profondeur. Ensuite, en appliquant une crème épaisse et grasse du type après-soleil plusieurs fois par jour. Il va sans dire que le coup de soleil ne doit surtout pas être exposé aux UV à nouveau, même le lendemain.
Pourquoi il faut se protéger du soleil ?

Le soleil agresse la peau, notamment les cellules de l’épiderme et du derme. Sa réaction va être rapide : les vaisseaux vont se dilater et créer la rougeur de la peau, mais surtout les kératinocytes qui synthétisent la kératine vont être détruits. Le problème, c’est qu’ils ne sont pas tous détruits, et que ceux qui restent et qui sont bien amochés risquent de se transformer en cellules précancéreuses… Le cancer de la peau lié à une exposition au soleil trop fréquente et sans protection n’est pas un mythe. Il est donc très important de se protéger des rayons UV avec chapeau en paille, lunettes, t-shirt, mais surtout crème solaire avec un indice SPF correspondant à votre type de peau. Et surtout, n’oubliez aucune zone de peau : même les oreilles, les mains, les pieds, et surtout le nez, très exposé, doivent bénéficier d’une application de protection solaire.