Côte d’Ivoire : Une marche contre le “3e mandat de Ouattara” dégénère à Daoukro

La ville de Daoukro en ébullition ce mercredi 12 août 2020 avec de violentes manifestations contre une nouvelle candidature du président Alassane Ouattara. Des scènes de violences sont constatées dans plusieurs quartiers de la ville faisant plusieurs blèssés et des domiciles incendiés.

Les différents sièges locaux du PDCI et du RHDP ont été saccagés

Débuté ce lundi 10 août 2020 la marche de protestation des jeunes de l’opposition contre une candidature du président de la république à l’élection présidentielle d’octobre 2020 a violement dégénéré ce mercredi 12 août. Les différents sièges locaux du PDCI et du RHDP ont été saccagés. Plusieurs magasins de commerce et domiciles ont aussi subi la furie des manifestants qui sont partagés entre militants du PDCI et du RHDP.

Selon un habitant de Daoukro que Côte d’Ivoire News a pu joindre au téléphone, la ville est sous tension depuis la nuit dernière.

“La situation ici a tourné à la violence car les militants du PDCI et du RHDP ont commencé à s’affronter. Les manifestants protestant contre la candidature du président Ouattara arrivés ce matin au niveau du marché se sont vu barré la voie par des jeunes se réclamant du RHDP. Tout est parti de là et ça dégénéré. Les forces de l’ordre sont débordés car les heurs se sont généralisés dans toute la ville. Il faut du renfort de forces de sécurité pour calmer la situation sinon la situation va s’empirer”, a témoigné cet habitant.