Coronavirus : un remède à base de miel proposé par une communauté sénégalaise

Les Saltigués. C’est le nom des populations de Fimela, dans le Sine-Saloum (Sénégal). Elles se sont retrouvées le 16 février 2020 pour tenir une assemblée générale, afin de « barricader l’ensemble du pays contre le virus ». 
Ce mouvement s’est tenu dans l’optique d’aider Abdoulaye Diouf Sarr, le ministre de la Santé et de l’action sociale. « Pour être nés au Sénégal, par le fait d’être musulmans, comme le souhaite notre religion et dans l’anthropologie du microcosme en Société Sérère, à chaque fois qu’une menace destructive de la quiétude sociale ou menace épidémique comme l’Ebola, ou maintenant le Coronavirus survient, les Avertis se réunissent pour apporter des solutions efficaces », ont indiqué les Saltigués dans leur communiqué parvenu à Source A.

Avec des représentants de 73 villages présents au centre Yungar de Fimela, cette assemblée, sous la coordination de leur président (Famara Basse) « récipiendaire de l’Âme des ancêtres et des Saltigués » qui a toujours piloté discrètement des actions contre les menaces nationales, a émis les recommandations pour faire de cette épidémie un inconnu Sénégalais et à jamais. 

D’ailleurs, ils ont assuré qu’un produit à base de miel composé a été fait pour tous les représentants villageois afin de les protéger avec leur familles contre toute forme de maladie contagieuse.